31/01/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg

“ La grève fait des victimes collatérales ”

<P>“ Mieux vaut sanctionner lors des élections ”. <CREDIT> D.M.</CREDIT> </P>

“ Mieux vaut sanctionner lors des élections ”.D.M.

n.c.

L’avocat Christophe Bleret (Vielsalm)

Avocat, Me Christophe Bleret habite Vielsalm et travaille à Liège. La grève de ce lundi va lui poser quelques soucis mais il pense surtout aux justiciables qu’il appelle les victimes “ collatérales ” de cette journée d’action.

En ce qui me concerne lors d’une journée comme celle-ci, je me lève environ une heure plus tôt car quoi qu’il arrive je dois aller à Liège. Je veux être sûr de pouvoir y être. Il est certain que si je devais aller plaider à Neufchâteau, le risque d’être bloqué serait quand même moindre ” explique Christophe Bleret. Son épouse, qui travaille au Grand-Duché, sera vite dans le pays voisin -qui ne fait pas grève- en y entrant par le nord (Troisvierges). Elle y a des rendez-vous fixés de longue date. Quant aux trois enfants du couple, âgés de 6 à 10 ans, ils seront heureusement pris en charge par les grands-parents. “ Pour moi, cela ne pose donc pas de gros problèmes. Mais je pense aux gens qui ont des affaires fixées au tribunal ce lundi. Pour les audiences, on ne sait pas vraiment ce qui va se passer ce jour. On est un peu dans l’inconnu. Lors de la dernière grève du genre, un collègue est resté bloqué à Charleroi et on a bien dû reporter l’affaire dans laquelle il devait plaider. On peut toujours aussi tomber sur un greffier ou quelqu’un d’autre qui fait grève... ” explique l’avocat.

Il prend l’exemple du Tribunal de police de la Cité Ardente: “ Entre le moment où l’affaire est introduite et la date où elle est prise, le délai est de six mois. Si, pour une raison ou une autre, le dossier est reporté, on repart pour six mois. Or il y a des personnes qui attendent de l’argent. Parfois cela peut se chiffrer en milliers d’euros ”. Christophe Bleret fait partie de ceux qui ne sont pas du tout convaincus de l’utilité d’une telle grève: “ Il aurait mieux valu forcer le passage pour être entendus au moment de la constitution du gouvernement ”.

Lui qui emmènera une liste d’ouverture (intérêts communaux), aux prochaines communales, se fait plus politique: “ Les syndicats pensent que le PS les a lâchés pour avoir un premier ministre. Maintenant c’est la révolte. Les petites gens voient bien que c’est chez eux que cela va frapper fort. Ce qui n’empêchera pas le PS d’accroître son score aux prochaines élections...

Pour Me Bleret, la meilleure façon de marquer son désaccord c’est de l’exprimer lors des scrutins...

“ Mieux vaut sanctionner lors des élections ”.D.M

(La Meuse Luxembourg)

Revue de presse sur Vielsalm.

la meuse2.jpg


Vielsalm: Claudy Manfredini chantera “ Let’s dance ” de Bowie à The Voice

 

Claudy sera opposé à Simon Fosséprez.

n.c.

L’émission “ The Voice Belgique ” se poursuit, sur la RTBF, avec les duels. Ce mardi, Claudy Manfredini devra chanter “ Let’s dance ” de Bowie.

L’émission “ The Voice Belgique ” se poursuit, sur la RTBF, avec les duels. Le principe? Chaque coach fait s’opposer deux (voire trois) de ses poulains sur une chanson. Au terme de celle-ci, il n’en garde qu’un. Huit duels sont diffusés ce mardi. Sur le ring, Claudy Manfredini, 53 ans, de Grand-Halleux (Vielsalm). Rencontre avec le Salmien à la voix d’or.

>Pourriez-vous nous rappeler qui est votre coach?

La chanteuse Lio. Lors des “ Blind Auditions ”, ces auditions à l’aveugle, j’ai interprété la chanson d’Edith Piaff “ La vie en rose ”. Lio mais aussi Joshua se sont retournés. J’ai choisi Lio car j’apprécie son univers musical. L’équipe se compose de 15 talents.

J’ai eu l’occasion de faire la connaissance de mes co-équipiers dans une salle de spectacle à Bruxelles. L’ambiance était bonne. J’ai senti moins de rivalités qu’à “ Star ce soir ”, l’émission de RTL à laquelle j’avais participé avec ma fille Jessica en 2000.

>Quelle chanson avez-vous choisie pour le duel?

Disons que nous n’avons pas vraiment pu choisir. Tout d’abord, un test a été fait avec 10 chansons accompagnées par Alec Mansion. Au terme de celui-ci, la chanson de Jacques Brel “ Quand on n’a que l’amour ” m’a été attribuée. J’étais enchanté. J’ai répété à la maison pour être au top.

Une semaine plus tard, je suis retourné à Bruxelles où j’ai appris que je serais opposé à Simon Fosséprez de Bois de Villers sur la chanson “ Let’s Dance ” de David Bowie. J’ai été à la fois surpris et déçu car je ne parle pas un mot d’anglais!

Prolongez l’interview dans La Meuse Luxembourg de ce mardi.

(La Meuse Luxembourg)

Atmosphère hivernale.

neige2 004.JPG

neige2 006.JPG

neige2 005.JPG

neige2 008.JPG

29/01/2012

Patinoire de Vielsalm.

patinoire 002.JPG

patinoire 001.JPG

patinoire 005.JPG

patinoire 003.JPG

 

 

 

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg 


Portrait

n.c.

Pierre Bodson nouveau conseiller mr

* >Date et lieu de naissance: le 28 novembre 1950 à Vielsalm. Il habite à Rencheux.

* >Etudes: humanités à Vielsalm et à Liège.

* >Profession: directeur régional des contributions à Arlon.

* >Situation familiale: marié, père de deux enfants et grand-père de deux petits-enfants.

* >Politique: président de la section MR de Vielsalm. Il siège comme conseiller au CPAS.

(La Meuse Luxembourg).

Revue de presse sur Vielsalm.

la meuse2.jpg


“Plus assez de temps pour Vielsalm ”

<P>Elle quitte le conseil communal mais pas la section locale du MR. <CREDIT> </CREDIT> </P>

Elle quitte le conseil communal mais pas la section locale du MR.

n.c.

ENTRETIEN: Dominique Offergeld conseillère communale démissionnaire à Vielsalm Les grandes manœuvres se poursuivent à la section locale du MR Vielsalm dans la perspective des élections communales. Après le rapprochement avec l’avocat Christophe Bleret, le MR local donne, à présent, de la visibilité à son président, Pierre Bodson. Celui-ci fera, en effet, son entrée au conseil dans les prochaines semaines. Dominique Offergeld lui cède sa place. Elle a annoncé sa démission, en tant que conseiller, jeudi soir, à l’issue du conseil communal.

Pourquoi démissionnez-vous?

“ Je suis directrice financière chez Ores. Mes fonctions ne me laissent plus le temps suffisant pour me consacrer pleinement à la commune de Vielsalm et à ses concitoyens. ”

Pas facile de concilier vos fonctions chez Ores et au conseil communal?

“ Il est vrai que, en qualité de directrice financière, je travaille avec les communes de l’ensemble de la Région. Je suis, par conséquent, en contact avec les bourgmestres de la province de Luxembourg. Cela dit, il n’y a pas de conflit d’intérêt. Je ne participe pas au vote sur les dossiers liés à Sofilux et à Interlux. Pas plus sur ceux qui concernent IDELux où mon époux, Georges Cottin, est conseiller général.

Pourquoi, dès lors, ne terminez vous pas votre mandat?

“ Je ne serai pas candidate aux élections d’octobre, pour les raisons que je viens d’énoncer, et je veux donner l’occasion à mon suppléant, en l’occurrence, Pierre Bodson, d’exprimer lui-même ses idées et ses projets pour Vielsalm. Il sera pendant quelques mois le porte parole du groupe, au même titre que les deux autres conseillers de la liste, Antoine Becker et Pascal Zinnen.

Quel regard portez-vous sur votre action dans l’opposition?

“ J ’ai été échevine pendant six ans. En Collège, les choix se font de manière collective et la gestion des projets est enthousiasmante. Même si, dans l’opposition, le boulot est moins stimulant et dynamique, je l’ai pris à cœur. J’ai toujours travaillé de manière constructive. La majorité actuelle essaie de gérer le quotidien mais j’ai l’impression qu’elle manque de vision à long terme. ”

Vous quittez définitivement la scène politique?

“ Absolument pas! Je ne quitte pas la section locale du MR où je suis animatrice politique. Je me représenterai, peut-être, aux élections quand je serai pensionnée. Mais à 48 ans, ce n’est pas encore pour tout de suite… ”

Nadia Lallemant

journaliste

Elle quitte le conseil communal mais pas la section locale du MR.

(La Meuse Luxembourg).

 

 

Staphylocoques dans la piscine communale.

 

piscine.jpg

 Lors du Conseil Communal de jeudi dernier, madame Désert Catherine a posé officiellement la question au Collège, si ce que l'on entendait dans la rue, depuis quelques jours, reflétait la réalité.

À savoir qu'il y aurait des staphylocoques dans l'eau de la piscine de Vielsalm.

Le Bourguemestre, a confirmé le fait qu'il y a eu des staphylocoques décelé lors d'une analyse de l'eau et que celle-çi a été immédiatement traitée.

Que lors d'une analyse faite après le traitement, que celle-ci a été jugée bonne.

Il a rappelé également que les utilisateurs sont priés de prendre une douche avant d'entrer dans l'eau de la piscine.

28/01/2012

Revue de presse sur Vielsalm.


la meuse2.jpg

Cinq Libéraux avec Intérêts Communaux

n.c.

La liste Intérêts communaux est, presque bouclée et sera pluraliste. L’initiative a, pour rappel, été prise par l’avocat Christophe Bleret, le mandataire Mayeur qui avait démissionné du conseil en cours de législature. L’an dernier, les membres de la section locale du MR avaient, à l’unanimité, accepté de le rencontrer pour constituer une liste avec l’objectif de se présenter ensemble devant l’électeur aux élections d’octobre 2012. La constitution de la liste est en bonne voie. Cinq libéraux y figureront: Pierre Bodson, Antoine Becker, Pascal Zinnen, Myriam Vanesbeen et Pierre-Yves Hesse. Sandra Wéry, candidate d’ouverture de la liste Mayeur, comme Christophe Bleret, a, elle aussi, rejoint IC. Tout comme Gaston Blanchy. Le slogan qui résumera la position concrète du groupe sur Vielsalm sera choisi dès que les 19 candidats seront réunis. L’affaire de quelques semaines, semble-t-il.

(La Meuse Luxembourg).

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg

 

L’affaire se déroule dans la région de Vielsalm. Martin (prénom fictif) et Nadine sortent ensemble depuis 2 ans. Le soir des faits, Martin est invité à souper au domicile de Nadine. Alors qu’il termine sa journée de travail aux alentours de 21h, il l’avertit qu’il sort avec des amis et qu’il ne compte finalement pas la rejoindre pour le repas. Une dispute téléphonique s’en suit, entraînant la rupture du couple. Plus tard dans la soirée, Martin se présente au domicile de son ex-petite amie, sous l’emprise de l’alcool et demande à la voir. Elle refuse de lui ouvrir. Martin aperçoit alors un autre homme, Tybalt, lui adressant des gestes provocateurs à travers la fenêtre. C’est à ce moment-là que Nadine vient à la rencontre de son ex-petit ami. Leur discussion tourne court et finit par dégénérer. Martin saisit son ancienne compagne à la gorge et va même jusqu’à la mordre. Paniquée, elle court se réfugier à l’intérieur. Martin, qui possède un double des clés, décide alors de rentrer par l’arrière. Le voyant faire irruption dans le salon, Tybalt se lève.

Assaut violent

Martin, ivre de rage, se jette alors sur son “ rival ”, tente de l’étrangler et le frappe au visage et au ventre. L’assaut est tellement violent que Tybalt finit par perdre connaissance. Il faudra attendre l’intervention du père de la jeune fille pour calmer la situation. Martin est poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné une incapacité de travail de 14 jours. L’avocat de la défense invoque les circonstances exceptionnelles dans lesquelles se sont déroulés les événements. Alors qu’ils viennent de rompre, Martin surprend Nadine en présence d’un autre homme au comportement provocateur. “ Les voies de l’amour sont impénétrables ”, ajoute l’avocat. Il souligne l’absence d’antécédents de son client et la réconciliation du couple, appuyée par le témoignage de Nadine. De son côté, l’avocat de Tybalt rappelle la violence de l’assaut ainsi que les désagréments professionnels et physiques occasionnés. Le procureur du Roi réclame soit une peine de 5 mois de prison assortie d’une amende de 100 €, soit une peine de travail de 70h. La défense fait remarquer l’incompatibilité horaire d’une telle peine avec les contraintes professionnelles du prévenu et réclame la suspension du prononcé, assortie d’une indemnisation intégrale de la victime. Jugement le 22 février.

( la Meuse Luxembourg).

 

27/01/2012

Démission au conseil communal.

Dominique Offergeld a annoncé jeudi sa démission du Conseil Communal de Vielsalm.