25/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

la meuse2.jpg

Le budget voté majorité contre opposition

n.c.

Il s’articule autour de trois axes

La brique du budget communal était sur la table, lundi soir, au conseil communal de Vielsalm. Le plan de gestion, imposé par le CRAC, continue à limiter la capacité d’emprunt à 150 € par an et par habitant.

Dans ce contexte, le collège a demandé que le nombre d’équivalents habitants soit pris en compte.“ Le boni dégagé à l’exercice propre de 15.309 € est certes modeste mais nous permet de rester sur les rails ”, a résumé l’échevin des finances Joseph Remacle.

Le budget s’articule autour de trois axes.

Primo: la commune, comme employeur direct mais aussi comme maître d’ouvrage de travaux réalisés par des entreprises locales, entend poursuivre son implication dans le secteur touristique tout en restant attentive à l’extension du zoning de Burtonville.

Secundo: le transfert vers le CPAS et ses services à la population, l’aide au secteur associatif et aux organismes de terrain par le maintien de subsides, tout comme l’aménagement du bâtiment Belgacom.

Tertio: des investissements importants seront réalisés pour économiser l’énergie à la piscine et dans d’autres bâtiments communaux où les châssis seront remplacés.

À l’extraordinaire, de nombreux projets ont été inscrits, comme la chaudière à pellets de l’hôtel de ville, l’aménagement d’un parking au centre-ville ou encore l’installation de système anti-intrusion dans les écoles. Une liste beaucoup trop longue, selon le conseiller Ecolo François Rion. “ Il fallait se limiter aux travaux qui seront effectivement réalisés cette année ”, a-t-il relevé. L’échevin des finances a admis que si tous les travaux budgétisés étaient réalisés, la trésorerie ne s’en remettrait pas. Il a rappelé que, sans inscription budgétaire, il était impossible de lancer un dossier d’investissement. Pour sa première apparition au cours de cette législature, Pierre Bodson, remplaçant de Dominique Offergeld et porte-parole de Gérer Autrement a, pour sa part, regretté le manque d’initiatives en faveur des jeunes et des ainés et le montage d’un seul dossier dans le cadre de l’opération de développement rural. Il a conclu en disant que des efforts devaient encore être faits pour assainir les finances. Le budget communal a été voté majorité contre opposition. Unanimité, par contre, pour le budget du CPAS.

(La Meuse.be).

Les commentaires sont fermés.