28/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

<P>Lydie Decelle dirige les urgences à Marche et Bastogne.<CREDIT> DM</CREDIT> </P>

Lydie Decelle dirige les urgences à Marche et Bastogne.DM

n.c.

Vivalia

Si les femmes sont nombreuses à travailler au sein de Vivalia, peu par contre occupent des postes de direction. À l’IFAC (pour les sites de Marche, Bastogne et Vielsalm), une seule femme occupe un poste de ce genre: celui des soins infirmiers. Idem pour le Centre Hospitalier de l’Ardenne à Libramont où c’est une femme qui est également à la tête des soins infirmiers. À Arlon, une femme occupe le poste de pharmacienne en chef des Cliniques du Sud-Luxembourg.

Par contre, les médecins responsables des différents services médicaux sont plus souvent des femmes. À l’IFAC, cinq des 22 chefs de services sont des femmes. On les retrouve en anesthésie, en gériatrie, en ORL et aux urgences. À Arlon, plusieurs services ont aussi des femmes à leur tête. En dermatologie, en diététique, en gériatrie et en radiothérapie notamment. À Libramont, là aussi les femmes sont plus nombreuses à occuper le poste de responsable de services. Notamment dans des services qui accueillent plus de patientes que de patients. Par exemple, la clinique du sein est dirigée par une femme.

Mais il y a également des femmes médecins responsables dans les services de la clinique de la douleur, de l’endocrinologie, de la revalidation ou des soins palliatifs.

Lydie Decelle dirige les urgences à Marche et Bastogne. 

(La Meuse.be).

Les commentaires sont fermés.