27/03/2012

Conseils des services de police, comment réagir dans les embouteillages.

 

embouteillage.jpg

Comportement dans les embouteillages

Lorsque vous vous trouvez dans une file, il est important de respecter les points suivants :

  • Afin de ne pas vous laisser surprendre par une file, il est important de respecter vos distances.
  • A l'approche d'un embouteillage, allumez vos feux de détresse. Ne freinez pas trop brusquement, mais essayez de freiner progressivement en pompant quelques fois sur la pédale de frein. De cette manière, vous pourrez également attirer l'attention des personnes derrière vous, au moyen de vos feux stop. Vérifiez dans vos rétroviseurs que les véhicules qui vous suivent ralentissent également.
  • Dans un premier temps, ne vous approchez pas de trop près du véhicule à l'arrêt devant vous, mais laissez un espace suffisant au cas où le véhicule qui vous suit n'est pas en mesure de s'arrêter à temps.
  • Une fois inséré dans une file, évitez de changer souvent de bande de circulation. En restant dans la même file, vous circulerez et ralentirez de la même manière et vous ne bloquerez pas la circulation des véhicules derrière vous. Laissez entre les voitures assez d'espace pour les motocyclistes.
  • Restez toujours calme dans un embouteillage. Les agressions dans la circulation sont un fléau moderne mais l’agressivité ne fera jamais avancer une file plus vite.
  • Quand le trafic est dense, la police fédérale impose souvent des limitations de vitesse. La capacité maximale d’une autoroute est atteinte à 80 km/h et non à 120 km/h. Depuis de très nombreuses années, la police fédérale a introduit régulièrement la « circulation en bloc » sur la E40 entre Bruxelles et la Côte. Une technique qui diminue le nombre d’accidents et permet une meilleure fluidité du trafic.

(policefedérale.be)

Les commentaires sont fermés.