09/04/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

Barbara Massart attend vos pelotes de laine

<P>Le fil conducteur? La poupée.<CREDIT> </CREDIT> </P>

Le fil conducteur? La poupée.

<P>Les créations ont été réalisées à la “ S ” Grand Atelier à Rencheux. </P>

Les créations ont été réalisées à la “ S ” Grand Atelier à Rencheux.

n.c.

Marche exposition knitting dolls

L’heure du grand nettoyage de printemps a sonné. Si d’aventure vous retrouviez une pelote de laine dans le fond d’une armoire, ne la jetez pas. Profitez-en plutôt pour vous rendre à la Maison de la culture de Marche. Jusqu’au 26 avril, vous découvrirez une exposition originale et interpellante intitulée “ Knitting Dolls ”. Ces poupées, fruits d’une création textile ont été conçues et fabriquées sur le site de l’ancienne caserne de Rencheux (Vielsalm). C’est là que créent les artistes de la “ S ” Grand Atelier. Cette association artistique et culturelle est intégrée au sein d’une structure d’aide aux personnes porteuses d’un handicap mental. “ Elle met en présence des artistes professionnels et des artistes souffrant d’un handicap ”, commente en substance Marie Debatty, responsable des expositions. Parmi ces artistes présentés à Marche: Barbara Massart. C’est son travail qu’alimentera votre pelote de laine. “ Elle profite de l’exposition pour réaliser une structure monumentale. Avant de se lancer dans le tricot, elle met un soin minutieux à choisir chaque couleur ”, confie Marie Debatty, responsable des expositions. Sur place, il est déjà possible de découvrir ses

“ sculptures ” de tissus. Son inspiration? Une maison, en flammes, avec des êtres -âmes?- à l’intérieur. L’exposition recèle encore bien d’autres richesses. Au fil de sa découverte, le visiteur sera confronté à un intéressant parcours. Visuel, tout d’abord. Matières. Couleurs. Expressions. “ Certaines de ces poupées ont été conçues au départ d’une œuvre d’art ”. Et cela se sent. Imaginaire, ensuite. Face à ces “ dolls ”, on pourrait presque les entendre nous murmurer une histoire à l’oreille. Frissons. La peur se mêle au rire. Nerveux. Un souvenir de notre enfance?

Les créations ont été réalisées à la “ S ” Grand Atelier à Rencheux.

Les commentaires sont fermés.