30/04/2012

" Rendez-Vous de l'Entreprise " à Vielsalm.

 

rdv entre.jpg

 

Trop souvent méconnues du grand public, nos entreprises doivent être davantage mise en exergue. C'est l'un des objectifs de la deuxième édition du " Rendez-Vous de l'Entreprise ".

Le 12 mai prochain, des entreprises de la province ouvriront leurs portes au grand public.

Une occasion pour elles d'accueillir, au cours de la journée, leurs clients actuels et futurs, leurs partenaires, leur public-cible et le grand public, mais également de se faire connaître, de présenter leurs produits et services, de valoriser tout leur potentiel et leur personnel.

A Vielsalm deux entreprises vous ouvrent leurs portes le 12 mai 2012, de 10h à 17h.

LeHautes Ardennes  (080/785022)et Les Lavandière du Bonalfa (080/785022) (ancienne caserne des Chasseurs Ardennais) à Rencheux (Vielsalm).

 

Résultats des clubs de football de l'entité de Vielsalm.

foot2.jpg

Résultats des clubs de football de l'entité de Vielsalm pour les 28 et 29 Avril 2012.

Vaux-Noville - Sart           0-1

Halthier - Salmchâteau     2-0

Vielsalm - Odeigne           4-1

Ortho - Regné                  2-2

La naissance de la liste Intérêts Communaux à Vielsalm

La naissance de la liste Intérêts Communaux à Vielsalm.

Eglise vielsalm 003.JPG


 L’initiative de la création de la liste Intérêts Communaux a été lancée par Christophe Bleret, Conseiller communal « Mayeur », Président de la Commission Consultative de l’ Aménagement du Territoire, Vice Président de la Commission Locale de Développement Rural et Conseiller de l’ Aide Locale à l’ Emploi durant cette législature jusqu’en février 2011, date à laquelle il a démissionné de l’ensemble de ses mandats politiques en annonçant la mise sur pied d’une liste totalement indépendante et pluraliste…La liste IC de Vielsalm voyait alors le jour.
Début mai 2011, le MR local décidait, à l’unanimité, de ne pas reconduire la liste « gérer autrement » pour permettre à ses membres de rejoindre la liste IC, partageant sa philosophie. 
Cinq candidats libéraux figureront ainsi sur la liste IC ( qui comptera 19 candidats) :
Pierre Bodson ( Rencheux), Conseiller communal et membre effectif de la CCATM, Antoine Becker (Neuville) , Conseiller communal, Pascal Zinnen ( Grand-Halleux), Conseiller communal, Myriam Van Esbeen ( Regné), Conseillère CPAS et Pierre Yves Hesse( Ville du Bois) Conseiller CPAS.
Sandra Wery (Farnières), également candidate d’ouverture comme Christophe sur la liste Mayeur en 2006, rejoint alors la liste indépendante et pluraliste IC.
Vous connaissez certainement Sandra comme conseillère emploi à la Maison de l’Emploi à Vielsalm ou encore comme Présidente de l’ ALE et Conseillère de la Commission Locale de Développement Rural.
Puis, c’était alors au tour de Gaston Blanchy ( Goronne) de rejoindre la liste IC. Gaston est retraité SNCB et actuellement photographe indépendant.
Son papa Jacques, décédé récemment, a été échevin sous l’ère Marcel Remacle durant une dizaine d’années.Yves Zaman membre de CLDR, et démissionnaire de l’USC (Grand-Halleux).
Des candidats de tous bords et de tous âges ont ensuite rejoint la nouvelle liste IC. Les quatre coins de notre belle commune seront ainsi représentés.

Maché public à Vielsalm.

marches-.jpg

 

Le 10/05/2012 Marché public à Vielsalm.
De 7.30 à 13.00
Lieu : Maison communale, rue du parc à 6690 Vielsalm.
 
Roger Englebert Tel : 080/29.28.12.
Email : roger.englebert@vielsalm.be
http://www.vielsalm.be

29/04/2012

Avis de recherche.

Dégradations à la station de prémétro HORTA

Faits

Rappelez-vous, la station de prémétro Horta, ornée de balustrades et de vitraux provenant de la Maison du Peuple, pour le peuple, a été victime ce 22 janvier de vandalisme. Ces faits ont été repris dans tous les médias du pays. La station avait été fermée pendant plusieurs jours au détriment des usagers, qui en étaient les premières victimes, après la STIB.
Durant la nuit de samedi à dimanche, vers 01h30, deux individus ont bloqué les volets de la fermeture de la station. Ils ont ensuite pris soin de neutraliser les caméras de surveillance en les aspergeant de peinture à l’aide bonbonnes, pendant que d’autres malfrats pénétraient dans la station pour la saccager à l’aide de ballons, de bouteilles, et d’extincteurs remplis de peinture.
L’enquête et la lecture des images exploitables ont pu déterminer que le groupe d’auteurs était composé d’environ 10 individus bien préparés et organisés.
Certains étaient vêtus de combinaisons blanches de protection, d’autres avaient des vêtements de rechange.
L’enquête a également révélé que les extincteurs utilisés sont de marque ‘SICLI’. Ce modèle d’extincteur n’est plus utilisé depuis une vingtaine d’années.
Le premier suspect portait un pantalon foncé et une veste foncée à capuchon avec deux lignes verticales dans le dos et deux lignes horizontales au niveau des coudes.
Le second possédait peut-être un plâtre blanc ou une attelle au pied droit.
Le troisième portait une veste rouge à manches noires.
Le quatrième était habillé de vêtements noirs et d’un bonnet foncé.
Le cinquième portait un masque rouge, une veste verte et un pantalon noir.


http://www.youtube.com/watch?v=asEA6_Utknc&feature=player_embedded#t=0s

Juste pour rire.

rire.jpg

 

Un homme a perdu son chapeau, et passe plusieurs jours à le chercher.
> Comme il n'a pas les moyens d'en acheter un autre, il décide d'aller en voler un à l'église pendant la messe du dimanche, à l'endroit où les fidèles déposent leurs chapeaux, faisant semblant d'écouter le sermon qui porte sur les 10 commandements de Dieu.
> Après la messe, l'homme a changé d'avis. Au lieu de voler un chapeau, i...l va parler au prêtre :
> - Mon père, je suis venu ici avec l'intention de voler un chapeau, car j'ai perdu le mien, mais après vous avoir entendu, j'ai changé d'idée.
> - Soyez béni, mon fils. Est-ce que c'est quand j'ai parlé du huitième commandement, "tu ne voleras pas ton prochain", que vous avez changé d'avis ?

> - Non mon père, c’est quand vous avez parlé du septième, "tu ne commettras pas l’adultère", que d’un seul coup je me suis rappelé de l'endroit où j'avais laissé mon chapeau….

9ème Balade gastronomique "Sur les pas des Cheyeteux" à Neuville (Vielsalm).

gourmande.jpg

Le dimanche 27 mai, 9ème Balade gastronomique "Sur les pas des Cheyeteux" à Neuville.

Balade gastronomique de 8 km sur un parcours renouvelé et jalonné de 8 relais gastronomiques présentant des produits artisanaux.  Prévoir une tenue adaptable à la météo et une poussette "de cross"!

Réservation indispensable, nombre de participants limité.

Infos : Mme RADOUX Nadine - Tel : 0472/27 33 69 (de 14h à 20h, pas le mercredi ni le dimanche) nadine.r2009@hotmail.com

 

Le S.I. de Vielsalm cherche à étoffer sa boutique.

 

Le Syndicat d'Initiative de Vielsalm cherche à étoffer sa boutique de souvenirs avec des objets originaux.  Pour ce faire, nous souhaiterions vendre dans notre boutique des figurines de notre nouvelle petite mascotte: Zélie de Salm.

Que vous travailliez le bois, la pierre, le carton, le cuir, la terre, le tissu ou tout autre matériau, faites-nous part de vos idées!

Nous sommes également à la recherche d'un artisan qui pourrait réaliser des horloges (ou tout autre objet) sur un support en coticule et (ou) en schiste.

Nous pourrions vous fournir la matière première, il vous suffirait alors de monter les mécanismes sur les pierres et de laisser parler votre       créativité!

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Sylvie LEJEUNE ou Michelle CORNET au Syndicat d'Initiative au 080/21 50 52.

Tirage Lotto du samedi 28/04/2012.

lotto2.jpg

Lotto

Tirage du Samedi, 28/04/2012

4, 13, 20, 37, 43, 45, 27
 

Joker+

Tirage du Samedi, 28/04/2012

3
7
1
9
9
8
Capricorne

Revue de presse sur Vielsalm.

Les poulaillers en danger.

<P>À Provedroux, Jean-Philippe Laurent, l’exploitant, a décidé de ne pas investir les 500.000 € nécessaires à la mise aux normes. <CREDIT> N.L.</CREDIT> </P>

À Provedroux, Jean-Philippe Laurent, l’exploitant, a décidé de ne pas investir les 500.000 € nécessaires à la mise aux normes. N.L.

n.c.

province agriculture
4 exploitants d’élevages de poules pondeuses en batteries sur 5 ont cessé leurs activités!

Jean-Philippe Laurent de Provedroux s’insurge contre le coût élevé de la mise aux normes. Dans notre province, quatre exploitants de poulaillers industriels sur cinq, ont mis la clé sous le paillasson! Des chiffres communiqués par le CER de Marloie, pour le moins interpellant! En cause? L’entrée en vigueur, le 1er janvier dernier, des nouvelles normes européennes.

Les modifications à apporter aux infrastructures ont un coût que la plupart des agriculteurs refusent de supporter. Parmi eux, Jean-Philippe Laurent de Provedroux (Vielsalm). “ L’Europe prend des décisions sans en mesurer les conséquences économiques ”, s’insurge-t-il. “ Elle pousse à mettre les poules au sol alors que la cage a été inventée pour limiter les risques sanitaires.

À Provedroux, comme à Libramont, Longlier et Rachecourt, les poulaillers ont fermé fin décembre. “ Je viens de vendre le hall à un débardeur de la région ”, indique le Salmien, ému, en parcourant les locaux vides. “ Les actes seront signés dans les prochains jours. La décision a été difficile à prendre. Cela dit, je pense avoir fait le bon choix.

Fils et petit-fils d’agriculteur, Jean-Philippe a repris l’exploitation familiale en 1996. Trois ans plus tard, il décidait de diversifier ses activités en optant pour un élevage de poules pondeuses en batterie. En 2006, une première mise aux normes l’obligeait à revoir le nombre de volatiles à la baisse: 31.164 au lieu de 37.500. Début 2011, il a fallu prendre une décision. “ Si j’avais voulu poursuivre, avec le même nombre de poules, au-delà du 31 décembre, j’aurais été contraint d’acheter de nouvelles cages plus spacieuses et d’allonger le bâtiment de 15 mètres. J’y ai renoncé car l’investissement de 500.000 € était trop important. ” Reste que l’agriculteur salmien a une autre corde à son arc: la location de gîtes. Une activité à laquelle il se consacre à présent à temps plein. “ Le taux de fréquentation de mes trois gîtes de grande capacité est bon ”, souligne-t-il. “ Je m’investis pour répondre aux attentes de la clientèle. Les logements de vacances sont équipés de piscine, sauna et salle de jeux.

À Provedroux, Jean-Philippe Laurent, l’exploitant, a décidé de ne pas investir les 500.000 € nécessaires à la mise aux normes. N.L.

(lameuse.be)