20/06/2012

Revue de presse: "Seulement 4 équipes de Beach-Volley dans notre province".

Seulement 4 équipes de Beach dans notre province.

 

beach-volley.jpg

 Depuis l’année 2008, la pratique de cette discipline est en chute libre chez nous. Un championat jumelé avec Liège est organisé

Le beach-volley se porte comme il se porte, de manière “ moyenne ” au Luxembourg. Ce n’est pas un scoop. Les organisateurs ont accepté la proposition liégeoise pour organiser un championnat jumelé en 2012.

 

Le beach, une mode passée en Luxembourg?

L’époque dorée (beaucoup d’inscriptions) sous la houlette de l’organisateur Eric Herman est révolue. Depuis 2008, le beach se traîne. “ Des joueurs, il y en a ”, renchérit haut et fort le responsable provincial, Georges Colas. Où sont-ils? Sable, soleil (?) et ballon(s) ne font plus bon ménage. On recense... quatre équipes – huit joueurs – provinciales: Mouriamé-Dechene, Xhardez-Marenne chez les dames, Antunes-Braconnier et Galerin-Vigneron chez les messieurs. Quatre, cherchez l’erreur. “ Ce n’est pas énorme. Le volley se porte bien (sic). On recense de nombreux jeunes à Etalle, Messancy, Vielsalm, Jamoigne mais, peut-être, moins ailleurs (Bouillon, Bertrix).

Le constat est là: les seniors sont nombreux tandis que la relève, elle, tarde à montrer le bout de son nez. Si l’indoor n’attire pas/plus alors l’outdoor... Implacable.

 

S’associer avec Liège: une bonne idée?

Il n’y a que trois sites chez nous”, précise Georges Colas. “ En rejoignant Liège, les amateurs en découvrent des nouveaux. La formule doit faire ses preuves mais, n’empêche, elle semble être la bonne.

Cinq manches ont été disputées: Neufchâteau (2x, en raison de l’annulation à La Calamine), Theux, Ferrières (St Roch) et Messancy ce dimanche. Trois autres – Soumagne (30 juin), La Roche (6 juillet), Waremme (15 juillet) – sont programmées avant la finale provinciale - Liège-sur-sable - le samedi 21 juillet. “ Je me suis décidé à aller trouver les responsables luxembourgeois pour sauver leur championnat et le (re) dynamiser ”, confie Thierry Malherbe, responsable liégeois. “ Il y avait déjà des manches communes en 2011 mais il y avait un classement séparé pour le Luxembourg et un autre pour Liège.

En 2012, il a été décidé de jumeler afin de “ proposer un championnat correct (sic). Le bilan, à ce jour, est bon. L’ambiance est présente. Les beacheurs luxembourgeois ne sont pas réfractaires aux déplacements. L’inverse est vrai ”.

 

2 contre 2 mais 3 contre 3 pour la jeune classe?

Les volleyeurs sur Liège sont plus nombreux que sur le Luxembourg. La remarque vaut pour le beach. Les seniors s’affrontent deux contre deux sur un terrain en sable (16 m x 8 m). “ Nous sommes en train de réfléchir au fait d’inciter les (très) jeunes à se lancer dans le beach en 2013 ”, remarque Thierry Malherbe. “ Pour apprendre cette discipline, être trois contre trois se prête mieux.

(lameuse.be).

Les commentaires sont fermés.