29/06/2012

De moins en moins de bureaux de Poste dans la Province.

De moins en moins de bureaux de Poste.

<P>Seules 16 communes ont encore des bureaux de distribution.<CREDIT> sp</CREDIT> </P>

Seules 16 communes ont encore des bureaux de distribution.sp

(N.L.)

Si le plan de rationalisation de la Poste est appliqué tel quel, 14 bureaux de distribution sur 17 disparaîtront dans notre province. 

Depuis lundi, des facteurs de Bouillon prennent leur service à Libramont. Ils commencent leur journée par le tri du courrier destiné à la commune de Bouillon puis se rendent sur place pour le déposer dans les boîtes. Le bureau bouillonnais participe, en effet, à un projet pilote qui s’inscrit dans le cadre du “ Plan Horizon 2020 ” de Bpost. Un plan qui, s’il est appliqué tel quel, entraînera la fermeture de 14 bureaux de distribution – dont celui de Bouillon - sur 17 en province de Luxembourg.

Seules les plates-formes d’Arlon, Libramont et Marche-en-Famenne seraient maintenues sur le plan administratif. Cette perspective peu engageante pour notre province a fait réagir Ecolo. Après plusieurs réorganisations du travail encore mal digérées, notamment Géoroute et les changements de méthodes de tri, source de stress et d’erreurs, voici une nouvelle réforme qui pèse entièrement sur les épaules des travailleurs de Bpost, regrette la sénatrice Ecolo Cécile Thibault.Si le projet pilote est jugé positif, les facteurs de Bouillon seront contraints chaque jour, hiver comme été, de se rendre à Libramont pour commencer leur journée.

Pour Ecolo, l’entreprise publique se doit d’offrir un service de qualité à la clientèle mais elle doit aussi être irréprochable dans les conditions de travail auxquelles elle soumet ses travailleurs.La suppression du bureau distributeur de Bouillon devrait se traduire par quelque 130.000 kilomètres de route effectués chaque année par les facteurs au lieu d’un passage quotidien du camion postal ”, poursuit la sénatrice. On imagine les conséquences qu’aurait la généralisation du projet pilote aux différents bureaux distributeurs disséminés dans la province.

En 1995, notre province comptait encore 41 bureaux de distribution. Aujourd’hui, 16 communes en sont encore pourvues: Arlon, Bastogne, Bertrix, Barvaux (Durbuy), Florenville, Hotton, La Roche-en-Ardenne, Libramont, Manhay, Marche-en-Famenne, Neufchâteau, Paliseul, Sainte-Ode, Vielsalm, Virton et Wellin. La sénatrice se dit également interpellée par le sort réservé aux techniciennes de surface de Bpost. Début mai, dix des 27 ouvrières ont été admises à la préretraite. Elles n’ont pas été remplacées.

Seules 16 communes ont encore des bureaux de distribution. sp

(sudinfos.be).

Les commentaires sont fermés.