19/07/2012

Le 20 juillet à Vielsalm.

<P> <CREDIT> NL/DR</CREDIT> </P>

Vielsalm folklore

Il est à noter qu'une polémique monte en puissance à Vielsalm, la cause le paiement de 5 € afin de pouvoir regarder la remise des clés de la ville aux Macralles. Pour justifier cette démarche, les Macralles ont organisé quelques manifestations tel que les Anchoises (duo  qui revisite les standards de la chanson française et anglo-saxonne), les trompes de chasse, la Fédération des Fous, Minus le bouffondans le parc, etc ...

À savoir aussi que les moins de 12 ans ne payent pas.

Les deux journalistes de la RTBF seront intronisés au sabbat des Macralles à Vielsalm Ce vendredi 20 juillet, les Macralles du Val de Salm tiendront leur sabbat à Vielsalm. La rencontre annuelle des sorcières sera rythmée par l’intronisation de nouveaux “ Barons des Frambâches ”. Cette année encore, ils ont été triés sur le volet. Après Joëlle Scoriels et Adrien Devyver, c’est un autre duo “ ertébéen ” qui enfourchera le balai des sorcières.

 

1) Ophélie Fontana: “ Une découverte totale ”

La présentatrice du 15 minutes, a tout de suite accepté l’invitation.

Elle souligne que c’est, probablement, pour sa jovialité et sa bonne humeur qu’elle a été choisie. “ Dans ma carrière, j’ai à plusieurs reprises prouvé que j’avais le sens de l’autodérision. Ces traits de ma personnalité ont plu, j’imagine. ” Elle ne connaît ni la région ni ses habitants et cette part d’inconnu lui plaît. “ Ce sera une découverte pour moi, même si j’ai bien sûr entendu parler des Macralles. Certaines connaissances ont déjà vécu ce sabbat et ne m’en ont dit que du bien. ” Ce qu’elle attend de cette intronisation? “ J’espère qu’elle va me permettre de mieux connaître la région et son folklore. Je me réjouis de découvrir l’envers du décor de ces mystérieuses Macralles.

Elle est ravie de vivre ce moment festif avec un collègue qu’elle apprécie. “ C’est le duo, le couple idéal. Eric Boever et moi, nous nous connaissons bien. Professionnellement, j’ai travaillé à ses côtés à la présentation du 12 minutes pendant plusieurs années. Et personnellement, nous avons aussi développé une belle amitié. Eric a un humour redoutable, c’est l’un des piliers de la rédaction de la RTBF. Je suis ravie de vivre ce moment-là à ses côtés.

2) Éric Boever: “ Un moment de détente et de fête ”

Le présentateur du 12 minutes, a effectivement, beaucoup d’humour. Il est, lui aussi, un adepte de l’autodérision. Cette intronisation? Il en rêve depuis toujours, dit-il. Pour lui, “ c’est un aboutissement dans une carrière, un peu comme recevoir un “ Oscar ” ou un “ César ” (Rires). ” Il reprend son sérieux et ajoute: “ Non, je n’attends rien de particulier de cette intronisation si ce n’est vivre un moment de détente et de fête. ”À la question de savoir, pourquoi il a été choisi par le comité il répond, tout de go: “ Peut-être, parce que je suis un petit diablotin! ”. Il complète son propos en soulignant que les Macralles choisissent des gens des médias pour pimenter leur sabbat. “ Elles sont à la recherche de notoriété. J’imagine qu’elles prennent un programme télé et qu’elles font leur choix. Elles doivent sûrement établir une liste. Il est probable que la plupart déclinent l’invitation. Je suis peut-être le seul, cette année, à l’avoir acceptée. ” Comme Ophélie, Il avoue qu’il n’a jamais mis les pieds à Vielsalm. Tout ce qu’il sait du sabbat, c’est ce que Joël Scoriels lui en a dit.

Elle trouvé l’ambiance sympa. Il va falloir que je m’entraîne à enfourcher un balai et à prononcer la formule rituelle en wallon. ” Quand on lui parle du duo qu’il va former avec Ophélie Fontana, il tombe des nues: “ J’ignorais qu’elle aussi avait accepté! Ophélie est une collègue que j’apprécie. On s’entend bien. On a notamment participé ensemble à Cap 48. ”

Les commentaires sont fermés.