26/09/2012

Dans la presse: Titres Services: pas simple de recruter dans la province.

 

<P><LEGENDE>“ C’est un secteur où il y a beaucoup de mouvements. ” DG</LEGENDE> </P>

“ C’est un secteur où il y a beaucoup de mouvements. ” DG

n.c.

Comme c’est le cas ailleurs dans le pays, en province de Luxembourg, dans certaines régions du moins, les responsables des entreprises de Titres Services éprouvent quelques difficultés pour recruter du personnel.

Nos agences de Titres Services cherchent des candidat(e) s pour le nettoyage à domicile ou pour le repassage. Parfois aussi, plus rarement, pour faire les courses pour des clients. Depuis le début du mois, une nouvelle réglementation impose aux responsables de recruter 60 % de chômeurs complets indemnisés ou de personnes émargeant au CPAS. “ Cela ne facilite pas les choses ”, explique-t-on, par exemple, chez Domestics Service à Bastogne. La responsable explique: “ Oui, il y a souvent de l’emploi dans les entreprises de Titres Services. Nous avons actuellement 75 ménagères. C’est un secteur où il y a beaucoup de mouvements. Des jeunes sans emploi viennent nous trouver et nous lâchent quand ils ont trouvé autre chose. On arrive à engager au fur et à mesure mais ce n’est pas toujours simple... ”. Beaucoup de responsables -à Marche notamment- soulignent qu’avec la nouvelle réglementation il est difficile de trouver des chômeurs motivés. “ D’autant que certains, si ils ont des enfants, gagnent plus en restant chez eux! ” glisse une autre patronne. Elle nuance en ajoutant: “ Il faut quand même admettre qu’il y a aussi des chômeurs qui veulent vraiment travailler ”. Autre

difficulté soulignée par exemple par la responsable de “ La pile de linge parfaite ” à Martelange et par bien d’autres de ses collègues: l’impossibilité d’engager des gens qui ne disposent pas de voiture ou au moins d’un scooter. Car le travail est souvent effectué chez les gens, dans les villages, et le manque de transports en commun ne facilite pas les choses en province de Luxembourg... L’agence Trace du chef-lieu a pour l’instant une quinzaine de demandes de clients en attente, alors qu’elle emploie déjà quelque 180 ménagères. Sa responsable confirme que la demande est forte dans le Sud-Luxembourg. Cela dépend donc beaucoup des régions. Ainsi la responsable de Domestics Services à Vielsalm nous dit par contre ne pas connaître de difficultés de recrutement. Pas trop de soucis de recrutement non plus dans les régions de Libin et Wellin

(lameuse.be)

Les commentaires sont fermés.