23/12/2012

Bientôt Noël, ne riez pas les dindes !

 

Pour vous un petit conte philosophique né une veille de NOêl devant le corps de la pauvre dinde que je m'apprêtais à manger.

pintade 2.jpgPar un beau soir d'hiver, Vêtue d'un pull-over, Mademoiselle Pintade S'offrit une escapade Suivie par Miss Dinde Chez Monsieur Cochon d'Inde.

cochon d'inde jpg.jpg-Entrez, entrez, dit-il, A nos deux volatiles, En leur ouvrant la porte. - Moi, qui vous croyais, mortes!

-Ah, ah! s 'esclaffent t'elles En agitant leurs ailes. -Ce n'est pas pour demain !

-Ni pour après demain !

Heureux de la visite, L'animal les invite:

- Entrez vous attabler. Une tasse de blé ?

canard_tete.jpgMais pas plutôt assises Les deux consœurs médisent, Commèrent et cancanent Sur le mari de Cane.

- Avez-vous vu ses pattes ?

- Et ses joues écarlates ?

-Et comme il a grossi !

-Et son jabot aussi !

-Il a le foi malade ! Se moque la pintade.

dinde.jpgEt en proie au délire Elles se mettent à rire A s'en plier les côtes Sans souci pour leur hôte Qui trouve bien méchants Tous ces propos blessants.

-Si j'étais vous mes belles, Je ne rirais pas tant, - Leur dit le cochon d'Inde - Et surtout vous la dinde Car dans pas bien longtemps Nous fêterons Noël !

 

 


 

 

Les commentaires sont fermés.