05/02/2013

Les prêts hypothécaires en chutes libres, que fait donc les autorités ?

toit 001.JPG

 

Les notaires observent que l’octroi des crédits hypothécaires est en chute libre. Alors que les taux d’intérêts sont historiquement bas, mentionnent-ils, le nombre de contrats a chuté durant les trois premiers trimestres de 2012 par rapport aux mêmes trimestres de 2011 : - 27 % en moyenne. Les montants octroyés en prêts hypothécaires, dans le même temps, ont reculé de 10,66 %, 11,72 % et 5,31 % pour les trois premiers trimestres de 2012.

 

À Arlon, ont avoue n’avoir jamais connu, en dix ans, autant de refus de crédit, parfois trois candidats acheteurs recalés par les banques pour la même maison. À Bastogne, ont à connu jusqu'a six refus de crédit pour la même maison!

A Vielsalm, le nombres d'habitations à vendre est en train de monter en flêche.

Pour les notaires, tout cela indique clairement un ralentissement économique. De façon plus générale, les notaires constatent clairement que les candidats acheteurs d’un logement, d’ailleurs comme les locataires, privilégient des biens soigneusement isolés, avec un bon coefficient énergétique et donc peu de frais.

De même, la peur de la perte d’un emploi dans le couple ou d'une séparation (de plus en plus fréquentes) ou du nombres d'empois de moins en moins importants dans la province ainsi qu'au Grand-Duché .

Les commentaires sont fermés.