16/04/2013

Daphnée s'est noyée dans la mare de l'habitation de son papa à Vielsalm

"Je ne l'ai perdue de vue que quelques instants"

Sudinfo.be

Le corps de sa petite fille de 6 ans flottant dans la mare de son habitation... C’est la vision d’horreur qu’a eu dimanche soir Jean-Michel Lahaut, le papa de Daphnée, qui est morte noyée.               

 
            

Sudpresse


La ,petite Daphnée

Sudpresse

La ,petite Daphnée


Jean-Michel Lahaut, un papa dans le désaroi.

Sudpresse

Jean-Michel Lahaut, un papa dans le désaroi.

«Il faisait très beau et Daphnée a passé l’après-midi, à l’extérieur», nous a-t-il confié hier. «Elle s’amusait dans le bac à sable et sur les balançoires. J’étais assis sur la terrasse. Je la regardais jouer

Vers 18h30, le père de famille est rentré dans l’appartement pour préparer une tartine et un verre de lait. Quand il est revenu dans le jardin, quelques minutes plus tard, sa fille n’était plus là. Il la cherche dans le village. «Je me suis inquiété», poursuit-il. «Je n’ai pas pensé à la mare car je lui avais interdit de s’en approcher. Je l’ai cherchée dans le village, jusqu’à l’église, en vain. J’étais paniqué, je ne savais plus quoi faire.»

De retour dans le jardin, il s’est aperçu que sa fille était tombée dans la pièce d’eau, d’un mètre de profondeur. Il l’a ramenée sur la berge et s’est rendu, au rez-de-chaussée de l’habitation occupé par le propriétaire. Ce dernier étant absent, c’est Rudy, un ami de la famille, qui a tenté de porter secours à la fillette.

«Jean-Michel était catastrophé», se souvient-il. «Il criait que sa fille ne respirait plus. À 19h09, j’ai appelé le 100. Le préposé m’a dit de pratiquer un massage cardiaque en attendant l’arrivée des secours. Je suis agent pénitentiaire à Saint-Hubert et j’ai des rudiments de secourisme. J’ai tenté de la réanimer, en vain»

L’ambulance des pompiers de Vielsalm et l’hélicoptère du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne sont arrivés rapidement sur place. Pendant près d’une heure, le médecin urgentiste a tenté de ramener Daphnée à la vie. Sans succès.

La fillette était scolarisée à l’Ecole Provinciale d’Enseignement Spécial à Montleban et fréquentait l’internat de l’IMP de Mont. Christine Baudenelle, substitut du procureur du Roi de Marche-en-Famenne, souligne qu’il s’agit d’un «malheureux accident et que l’affaire ne sera pas mise à l’instruction.

Plus de développements dans les journaux de Sudpresse ce mardi 16 avril ou via nos éditions numériques.

Les commentaires sont fermés.