20/06/2013

Un motard, père de 4 enfants, perd la vie entre Trois-Ponts et Grand-Halleux

Un motard circulant sur la route allant de Trois-ponts à Grand-Halleux a pris de plein fouet une camionnette venant dans le sens inverse. Le motard est mort sur le coup. Olivier Matagne était bien connu à Aywaille, où il présidait un club de motards.

 

C’est sur une petite route entre Trois-Ponts et Grand-Halleux qu’Olivier Matagne a trouvé la mort.

FB/N.L.

C’est sur une petite route entre Trois-Ponts et Grand-Halleux qu’Olivier Matagne a trouvé la mort.

Il est environ 9h30 ce mercredi matin, une moto roule sur la route reliant Trois-Ponts à Grand-Halleux, sur l’entité de Vielsalm. À un moment donné, après une longue ligne droite vers Grand-Halleux, la route tourne légèrement vers la gauche. C’est arrivé à cet endroit que le motard entre en collision avec une camionnette conduite par un habitant de Vielsalm venant en face de lui. Le choc est effroyable. Sous l’impact, la moto est projetée à 200 mètres du point d’impact. Quand au motard, après avoir heurté le véhicule, il est éjecté sur le rail de sécurité avant d’atterrir dans le fossé, à 100 mètres du lieu de crash.

Les secours arrivent rapidement sur les lieux, dont les pompiers de Vielsalm et les policiers des zones Famenne-Ardenne. Mais pour le motard, il est trop tard, l’homme, un habitant d’Aywaille âgé d’une quarantaine d’années, est mort sur le coup. Il était le papa de quatre enfants.

Olivier Matagne était bien connu à Aywaille, une localité qu’il habitait depuis son enfance. Il était en outre le président du « Aywaille Moto Club », qui dispose d’un local en face de l’église de Dieupart.

Président d’un club de moto

Passionné par la moto, Olivier Matagne avalait littéralement les kilomètres lorsque le climat le permettait. Avec les autres membres du club lors des nombreuses balades organisées, ou seul, comme c’était le cas hier.

Le parquet de Verviers a envoyé sur place un expert automobile. On ne connaît pas encore exactement les circonstances de ce terrible accident. Le motard s’est-il déporté vers la gauche dans le virage ? Couché sur sa moto, sa tête a-t-elle heurté le véhicule venant en face ou la vitesse était-elle mal contrôlée et la moto a-t-elle dévié de sa trajectoire ? Il faudra attendre le rapport d’expertise pour connaître les causes de cette collision mortelle.

 
 

Commentaires

Motard hors pair, père motard... Ton plaisir, compris et partagé, ... Trop tot pour ceux qui restent.
une pensée pour eux et pour toi. Repose en paix, veille sur ta famille de la ou tu es.

Écrit par : famille viglierchio | 25/06/2013

Les commentaires sont fermés.