22/06/2013

Voici le nouveau radar-piège: cette Volvo banalisée, hautement sécurisée, flashe seule, jour et nuit!

 La police de la route bénéficiera tout prochainement d'une nouvelle arme pour lutter contre les excès de vitesse sur les chantiers autoroutiers: cette vielle Volvo de 1996 abrite un radar automatique qui flashe, seul, sans présence humaine, jour et nuit, peut-on lire samedi dans les journaux du groupe Sudpresse, qui révèlent l'information. Sa marque d'immatriculation: 820-BZG.

              

 

C'est la dernière trouvaille de la société Sirien, à Givry: un radar-voiture à garer dans un chantier autoroutier pour qu'il flashe automatiquement les conducteurs trop rapides. Homologué par le service de la Métrologie, il sera présenté à la police fédérale la semaine prochaine. Son atout: la Volvo 940 est stationnée où la police le souhaite, travaille seule et transmet les photos en direct au commissariat, explique le concepteur aux journaux de Sudpresse.

Ne vous fiez pas à ses allures d'ancêtre, la Volvo renferme de la haute technologie. Le moteur se met automatiquement en route quand les batteries du radar s'épuisent, un ventilateur alimenté par un panneau solaire désembue le pare-brise, les essuie-glaces s'actionnent dès qu'il pleut, des caméras filment les éventuels assaillants, les vitres sont sécurisées, etc.

Un conseil: mémorisez bien cette voiture et méfiez-vous quand vous la croisez.

>>> Découvrez tous les secrets de ce radar dans les journaux du groupe Sudpresse de ce samedi ou en version électronique, sur num.sudinfo.be

Les commentaires sont fermés.