25/06/2013

Le 1er élevage belge de Rocky Mountain à Bihain (Vielsalm).

La « Cense aux Hirondelles » à Bihain (Vielsalm) abrite le premier élevage de Rocky Mountain Horse en Belgique et l’un des rares en Europe. Un studbook est en cours d’élaboration avec, parmi les objectifs, la participation à la foire agricole de Libramont en 2014. Un manège et une piste d’allure seront inaugurés ce week-end.                


Tanguy Van De Kerchov élève cette race de cheval appréciée des randonneurs.

N.L.

Tanguy Van De Kerchov élève cette race de cheval appréciée des randonneurs.

À Bihain, le climat rude et le relief vallonné rappellent les Monts des Appalaches à l’Est du Kentucky aux États-Unis d’où le Rocky Mountain est originaire. C’est dans ce village de la commune de Vielsalm que Tanguy Van De Kerchov élève cette race de cheval appréciée des randonneurs avec les conseils d’éleveurs américains. « La Cense aux Hirondelles s’est fixé comme objectif d’élever et de proposer en Europe l’élite du Rocky Mountain Horse, et de permettre aux amateurs de découvrir ce cheval exceptionnel en participant aux cours, stages et randonnées qui y sont organisés », précise l’éleveur.

Les premières juments ont été importées en 2008. Aujourd’hui, une trentaine de chevaux paissent dans les prés ardennais. Comme son nom l’indique, le Rocky Mountain est un cheval de montagne. Il était utilisé comme cheval à tout faire dans les petites fermes, attelé à un buggy et pour le travail au champ. « Les agriculteurs des Appalaches ont sélectionné les chevaux qui disposaient d’une 4ème allure car ils appréciaient le confort lors des longs déplacements », poursuit l’éleveur. « Ils recherchaient aussi les chevaux dotés d’un bon caractère, d’un tempérament doux et volontaire. » Chaque année, le Salmien se rend aux États-Unis afin de parfaire sa formation. L’un des objectifs de l’éleveur est de promouvoir cette race en l’utilisant quotidiennement dans ses activités équestres mais aussi en participant chaque année à des foires et salons.

L’éleveur salmien projette de présenter ses chevaux à la foire agricole de Libramont en juillet 2014. D’ici là, il convie le grand public aux « portes ouvertes » de ces 22 et 23 juin.

(sudpresse.be - lameuse.be) 

Les commentaires sont fermés.