30/04/2013

Le permis de conduire une moto, les changements de 2013.

 

 

moto.jpg

Voilà quelque temps que vous avez envie de vous mettre à la moto, pour vous jouer des bouchons quotidiens ou vous détendre lors de belles balades. Si vous n’avez pas encore votre permis, il est important de vous intéresser à la nouvelle législation!


La nouvelle législation, au départ prévue pour entrer en vigueur le 19 janvier 2013, ne sera finalement d’application qu’à partir du 1er mai. Elle est issue d’une directive européenne. Ces nouvelles règles seront donc applicables à quelques détails près dans tous les pays de l’UE.

Des changements dans le permis moto
L’idée maîtresse du nouveau permis moto est la progressivité. Plus question d’enfourcher un gros cube sans expérience préalable! Il faudra faire preuve de patience, le temps que passe la fougue de la jeunesse.

En pratique, le nouveau permis moto est divisé en trois catégories : A1, A2 et A.

  • Les portes du permis A1 s’ouvrent aux jeunes dès 18 ans, après 9 heures de formation pratique et un examen. Ce permis leur permettra de rouler sur des deux-roues de maximum 125 cc et 11 kW (15 Ch).
  • Le permis A2 est quant à lui accessible deux ans plus tard (soit au plus tôt à partir de 20 ans). Il donne le droit d’enfourcher des montures d’une puissance maximale de 35 kW (48 Ch). Toute personne titulaire d’un permis A1 peut l’obtenir, à condition de suivre 4 heures de cours supplémentaires et de présenter un examen pratique.
  • Enfin, deux ans après l’obtention de ce permis A2 (donc à 22 ans au plus tôt), il est possible de prétendre au permis A, ou illimité, après 4 heures de formation pratique et un examen.

Voilà pour le système progressif. Tout motard qui ne suit pas cette filière devra attendre l’âge de 24 ans pour conduire une moto de plus de 35 kW, à condition ici encore de suivre 9 heures de formation et de présenter un examen.

Précisons que la législation ne change que pour les permis à venir. Si vous êtes déjà titulaire d'un permis moto, il reste bien sûr valable!

Bien s'équiper, une des clés de la sécurité à moto
Profiter d’une formation graduelle et rouler sur une moto dont la puissance est adaptée à son expérience et sa maturité, c’est mettre toutes les chances de son côté pour entamer sa carrière de motard en toute sécurité.

Mais, faut-il le rappeler, personne n’est à l’abri d’un accident! Un motard prudent doit donc aussi veiller à bien s’équiper. Outre le casque, n’oubliez pas la veste et le pantalon (en cuir ou textile ultra-résistant), tous deux munis de protections amovibles aux articulations. Enfin, votre panoplie ne sera pas complète sans une paire de gants et des bottes ou chaussures montantes, renforcées, couvrant la malléole.


 

24/04/2013

Tax-on-web accessible depuis aujourd'hui !!!

finances 1.jpg

 

Accessible depuis ce matin, le portail internet Tax-on-web dénombre déjà plus de 3000 déclarations fiscales envoyées. Le service en ligne a de plus en plus de succès. En 2012, près de 3,2 millions de déclarations avaient été envoyées via internet, soit un peu plus de la moitié.

Les déclarations fiscales via Tax-on-Web devront être introduites pour le 17 juillet au plus tard.

Des nouveautés ? 

 

1.465.000 personnes ( pensionnés, chômeurs ou bénéficiaire d’une allocation de maladie et invalidité) recevront une proposition de déclaration simplifiée qui contient toutes les informations du contribuable.

S’il est d'accord avec la proposition, il n'a rien à faire. Sinon, il devra communiquer les données manquantes ou corrigées.

Cette année, les données pré remplies sur la déclaration fiscale sont plus nombreuses. De plus, la quote-part pour chaque époux est automatiquement calculée à titre informatif en cas de séparation de fait.

Dernière nouveauté, Tax-on-Web intègre Zoomit à son service. Zommit est un service bancaire gratuit intégré au système de PC Banking par certaines banques. Il permet de payer ses factures directement via internet. Il est désormais possible d’activer Zommit au sein de Tax-on-Web et ainsi de recevoir son avertissement extrait-de-rôle directement dans son PC Banking.

(SPF Finances)

16/04/2013

Daphnée s'est noyée dans la mare de l'habitation de son papa à Vielsalm

"Je ne l'ai perdue de vue que quelques instants"

Sudinfo.be

Le corps de sa petite fille de 6 ans flottant dans la mare de son habitation... C’est la vision d’horreur qu’a eu dimanche soir Jean-Michel Lahaut, le papa de Daphnée, qui est morte noyée.               

 
            

Sudpresse


La ,petite Daphnée

Sudpresse

La ,petite Daphnée


Jean-Michel Lahaut, un papa dans le désaroi.

Sudpresse

Jean-Michel Lahaut, un papa dans le désaroi.

«Il faisait très beau et Daphnée a passé l’après-midi, à l’extérieur», nous a-t-il confié hier. «Elle s’amusait dans le bac à sable et sur les balançoires. J’étais assis sur la terrasse. Je la regardais jouer

Vers 18h30, le père de famille est rentré dans l’appartement pour préparer une tartine et un verre de lait. Quand il est revenu dans le jardin, quelques minutes plus tard, sa fille n’était plus là. Il la cherche dans le village. «Je me suis inquiété», poursuit-il. «Je n’ai pas pensé à la mare car je lui avais interdit de s’en approcher. Je l’ai cherchée dans le village, jusqu’à l’église, en vain. J’étais paniqué, je ne savais plus quoi faire.»

De retour dans le jardin, il s’est aperçu que sa fille était tombée dans la pièce d’eau, d’un mètre de profondeur. Il l’a ramenée sur la berge et s’est rendu, au rez-de-chaussée de l’habitation occupé par le propriétaire. Ce dernier étant absent, c’est Rudy, un ami de la famille, qui a tenté de porter secours à la fillette.

«Jean-Michel était catastrophé», se souvient-il. «Il criait que sa fille ne respirait plus. À 19h09, j’ai appelé le 100. Le préposé m’a dit de pratiquer un massage cardiaque en attendant l’arrivée des secours. Je suis agent pénitentiaire à Saint-Hubert et j’ai des rudiments de secourisme. J’ai tenté de la réanimer, en vain»

L’ambulance des pompiers de Vielsalm et l’hélicoptère du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne sont arrivés rapidement sur place. Pendant près d’une heure, le médecin urgentiste a tenté de ramener Daphnée à la vie. Sans succès.

La fillette était scolarisée à l’Ecole Provinciale d’Enseignement Spécial à Montleban et fréquentait l’internat de l’IMP de Mont. Christine Baudenelle, substitut du procureur du Roi de Marche-en-Famenne, souligne qu’il s’agit d’un «malheureux accident et que l’affaire ne sera pas mise à l’instruction.

Plus de développements dans les journaux de Sudpresse ce mardi 16 avril ou via nos éditions numériques.

12/04/2013

Province de Luxembourg: le 1733 arrive sur internet.

 

 Les postes médicaux de garde Luxembourg-Dinant sont en place depuis un peu plus d’un an. Pour désengorger quelque peu le numéro de téléphone unique 1733, les responsables des postes de garde ont lancé le site www.1733.be.

Explications avec Jean-Luc Parmentier, président des postes médicaux de garde Luxembourg-Dinant. réagir MLC Si on ne peut attendre le lundi, le 1733 se décline aussi sur internet. Après quelques dérapages, le numéro unique 1733 -qui sert à contacter le service médical de garde de sa région les week-ends et jours fériés- est à présent entré dans les mœurs des Luxembourgeois et des habitants de l’arrondissement de Dinant. Toutefois, la centrale d’appel reste souvent débordée par les appels. Ce pourquoi les responsables des postes médicaux de garde (PMG) ont décidé de lancer, à la fin du mois de mars, un site internet à partir duquel les patients peuvent prendre rendez-vous pour une consultation. « Mais attention, il ne s’agit en aucun cas d’un moyen de prendre rendez-vous le week-end pour les personnes qui sont dans l’incapacité de consulter la semaine », prévient Jean-Luc Parmentier, président des postes médicaux de garde Luxembourg-Dinant. « Cela relève toujours d’une situation d’urgence relative.

Il ne s’agit donc pas d’un service de confort. Le site internet est à la disposition des personnes qui ne peuvent pas attendre jusqu’au lundi pour consulter, mais qui sont tout de même dans un état médical « banal », et qui peuvent donc se déplacer d’elles- mêmes au poste médical de garde. » Pour toutes les autres personnes, le numéro de téléphone 1733 reste le meilleur moyen d’obtenir un rendez-vous. « Avoir une personne au bout du fil, c’est toujours préférable. L’opérateur peut en effet faire le tri des patients et identifier l’urgence de la situation. Mais il est parfois difficile de répondre tout de suite à tous les appels téléphoniques passés au 1733. C’est la raison d’être du service www.1733.be. »

Plus d’informations dans La Meuse Luxembourg de ce vendredi 12 avril.

29/03/2013

Opération anti-drogue à l'Athénée de Vielsalm.

A la demande de la direction, une descente de police, avec chiens drogue, a eu lieu, lundi, dans les deux implantations de l’athénée royal à Vielsalm et sur le site des conducteurs d’engins de chantier à Ville-du-Bois. Aucune trace de stupéfiant n’a été trouvée sur les élèves.


«
Nous tenons à ce que ce fléau reste en dehors de nos murs
», explique la préfète, Marie-France Huveners.

N.L.

« Nous tenons à ce que ce fléau reste en dehors de nos murs », explique la préfète, Marie-France Huveners.

L’athénée royal de Vielsalm-Manhay poursuit sa politique de tolérance zéro en matière de substances illicites. Lundi, à la demande de la préfète Marie-France Huveners et de la proviseure Nathalie Marissal, une opération anti-drogue a été menée par une dizaine de policiers de Vielsalm en collaboration avec le service d’appui canin de la police fédérale. Les policiers sont passés dans les classes avec deux chiens « discrets », formés à la recherche de stupéfiants sur les personnes, et un chien spécialisé dans la recherche de substances illicites dans les bâtiments, voitures... Les classes de 5e et 6e secondaire des implantations de Rencheux et des Grands Champs, de même que le site des conducteurs d’engins de chantier à Ville-du-Bois étaient visés. «  Depuis 2005, date de mon entrée en fonction, je prends des mesures pour que les substances illicites n’entrent pas à l’école  », précise la préfète. «  L’opération anti-drogue annuelle est couplée à de la prévention dans le cadre des cours philosophiques.  » Mardi, un courrier a été envoyé aux parents d’élèves. «  Nous savons bien que ce genre d’opération ne solutionnera pas le problème de consommation de cannabis chez les jeunes mais nous tenons à ce que ce fléau reste en dehors de nos murs  », y précise Marie-France Huveners. «  Notre devoir est de protéger un plus grand nombre et d’empêcher toute introduction, détention ou consommation de substances illicites dans l’enceinte de l’établissement.  » Ce courrier est de nature à rassurer les parents puisqu’il leur apprend qu’aucune trace de stupéfiant n’a été trouvée sur les élèves.

(sudpresse.be)

27/03/2013

Votre journal sur tablette partout.

image

Votre journal sur tablette partout.

Tout le temps. Nos 14 éditions numériques, une tablette + la 3G.
 

Opération anti-stupéfiants à l'athénée royale de Vielsalm.

 

athénée Vielsalm.jpg

Lundi matin, vers 09h00, une dizaine d'hommes de la police locale avec comme précieux auxiliaires des chiens drogue, ont participé avec la direction de l'école à une opération antidrogue.

Les policiers ont contrôlé les sites de Rencheux, des Grands Champs et le chantier de Ville-du-Bois.

Le contrôle a été fait dans un cadre préventif et le résultat a été négatif en matière d'infraction drogues.

Selon la préfète, d'autres opérations pourraient encore avoir lieu.

20/03/2013

IVC s'offre Spanolux à Vielsalm.

spanolux.jpg

 

La société Spanolux était à vendre depuis le mois de janvier, c'est le groupe IVC qui rachète les installations salmiennes. Selon Edie Deblire, il n'y a pas de craintes à avoir, et se réjouit de l'arrivée du repreneur qui devrait développer la marque de parquet flottant stratifié Balterio. Qui ne pourra que prendre des parts de marché à son concurrent direct Quick-Step.

19/03/2013

L'incendie à l'athénée de Vielsalm était un exercice: l'hélico envoyé par erreur...

 

pompier.jpg

Pas d’incendie, ce mardi matin, à l’athénée royal de Vielsalm, implantation Rencheux, mais un exercice d’évacuation organisé en collaboration avec les pompiers de la localité afin de former élèves et professeurs à réagir rapidement en cas d’incendie.

Un exercice très réaliste, la sirène des pompiers de Vielsalm a retenti à 9h24. Deux ambulances, une autopompe, un camion citerne, un élévateur se sont rendus à l’athénée royal, implantation Rencheux. La quinzaine de pompiers a été rejoint par l’hélicoptère de Bra-sur-Lienne et la police de la zone Famenne Ardenne.

Un tel déploiement des services de secours a suscité un vif émoi dans la localité. Des parents inquiets ont téléphoné à l’école. Le proviseur Nathalie Marissal a rassuré tout le monde. Il s’agissait de l’exercice d’évacuation annuel organisé en collaboration avec les pompiers. A 9h55, l’exercice était terminé. « Tout s’est bien passé », a souligné Freddy Demaret, le comandant des pompiers FF.

«L’évacuation de la centaine d’élèves s’est déroulée dans le calme avec l’aide de l’équipe éducative. Cela dit, l’exercice ne prévoyait pas l’intervention de l’hélicoptère. Il a été dépêché sur place tout comme d’autres VIM, SMUR et ambulances par erreur. Ces renforts inutiles, lors d’un exercice, ont, quelques minutes plus tard, été annulés et ne sont pas intervenus. Par contre, pour l’hélicoptère, le délai était trop court. »

(sudpresse.be)

13/03/2013

Le TEC prévient: "D'importantes perturbations sont à craindre ce jeudi 14 mars suite à une manifestation contre l'austérité"

 

Quelque 10.000 personnes sont attendues jeudi midi dans le parc du Cinquantenaire, à Bruxelles, pour participer à l’action de protestation contre la politique d’austérité en Europe. Une manifestation qui aura des conséquences pour celles et ceux qui doivent prendre le bus en Wallonie.             

 
     

TEC.jpg

       

E.G.

Le TEC prévient: «Ce jeudi 14 mars, les organisations syndicales organisent une journée d’action en marge du Sommet Européen. Les affiliés de ces syndicats étant invités à participer à la manifestation organisée à Bruxelles, d’importantes perturbations sont à craindre sur le réseau du Groupe TEC durant cette journée. Le Groupe TEC présente d’ores et déjà ses excuses pour les désagréments qui pourraient en résulter et invite ses clients à prendre leurs dispositions pour leurs déplacements de ce jeudi. Des informations plus précises sur l’ampleur de ces perturbations seront communiquées dès que possible, via la presse, le site infotec.be et TECxto (service d’information sur les perturbations par SMS)».

Organisé par la Confédération européenne des syndicats (CES), la manifestation se tiendra en marge du sommet européen qui a lieu jeudi et vendredi dans la capitale.

Des délégations de différents pays européens seront présentes «pour exiger un changement de cap». «L’austérité doit être abandonnée pour les effets désastreux qu’elle cause sur l’économie. C’est l’emploi et notamment l’emploi des jeunes qui est la priorité», indique la CES dans un communiqué.

L’action débutera à 12h30 sur l’avenue de Tervueren, a précisé Ferre Wyckmans, secrétaire général du syndicat chrétien LBC-NVK, pendant flamand de la CNE-GNC. De là, les manifestants se rendront dans le parc du Cinquantenaire où une animation et des discours sont prévus. Quant à une éventuelle grève, dont la Centrale nationale des employés (CNE) avait évoqué la possibilité, il n’en est pas question, selon M. Wyckmans.

D’après la police de Bruxelles-Capitale-Ixelles, des perturbations du trafic sont à prévoir à partir de 10h30, principalement dans le sud-ouest de Bruxelles. Le tunnel Belliard sera fermé en direction de Tervueren dès 10h30 et ce, jusqu’à la fin de la manifestation.

(sudpresse.be)