10/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg

lac des doyards à vielsalm

Le lac des Doyards à Vielsalm est couvert d’une fine couche de glace. L’épaisseur à proximité des berges est seulement de trois centimètres. Des mesures ont été prises par les autorités communales pour éviter les accidents. L’interdiction est clairement indiquée sur une affichette fixée à une barrière Nadar: “ Stop! Défense de circuler sur le plan d’eau ”. Un règlement que personne n’enfreint. ” N.L.

(La Meuse).

09/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg

- 17 o à Virton, - 18 o à Arlon, -15 o à Bertrix... Il faisait véritablement glacial hier matin un peu partout en province de Luxembourg. Et le méchant petit vent de passage ne faisait qu’accroître l’impression de froid.

La température la plus basse a été atteinte à Rencheux (Vielsalm) avec un mercure figé à -24 o. “ Dans le fond du village on a même relevé du -25 o ”, nous a dit le pompier qui effectue ces relevés chaque jour.

C’est vraiment un cas extrême, que l’on rencontre dans certaines conditions particulières dans des fonds de vallée ”, note Denis Collard, Mr Météo de la RTBF. “ Il faudrait voir si cette mesure a été prise sous abri. Dans ces conditions je pense qu’on a enregistré du -21 o à Bovigny. ” La nuit de lundi à mardi fut sans doute une des plus froides de toutes. “ Les conditions étaient là pour ”, note le Bertrigeois. “ Avec une masse d’air bien remplie. On atteint des températures qui en général sont plutôt constatées en janvier.

Week-end glacial en vue

Et mine de rien on approche des records de températures négatives. “ Certaines stations d’observation ont disparu et donc on ne sait pas toujours comparer les mesures au fil des années ”, poursuit Denis Collard. À Wardin on a ainsi enregistré du -22,7 o le 14 février 1929, -17,7 o le 24 décembre 1940 et même -24,3 o le 27 janvier 1942. “ Mais cette station a disparu après les années’50. ” Dans le sud de la province, toujours sous abri, on a rarement vu les thermomètres descendre sous les -18 o.

Selon le météorologue on ne devrait pas connaître d’autres nuits aussi froides. Mais l’hiver est loin d’être fini. “ On va connaître un léger redoux mercredi et jeudi, des gelées un peu moins fortes la nuit. Puis on va à nouveau connaître des chutes de température le week-end. Mais, la nuit, on ne devrait plus aller sous les -13 ou -14 o.

Le début de la semaine prochaine pourrait ensuite être assez agité. “ Redoux à nouveau. Mais, alors, peut-être va-t-on avoir droit à de la neige et à du verglas. Mais les modèles de prévision sont encore très incertains.

(La Meusse).

 

 

07/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg

Les pompiers de Vielsalm sont intervenus samedi à 13h 50 au n° 24 de la rue Fosse Roulette à Vielsalm. Ils ont aussi été appelés dimanche à 14h pour un feu de cheminée chez Jean Crepin, chemin de Wanne, à Petit-Thier. A Offagne, au n° 28 de la rue de Bertrix, un feu de cheminée s’est aussi déclaré vers 16 h.

(La Meuse).

06/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

 
 

logo blog.jpg

 
 

(La Meuse).

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg

Bientôt trois éoliennes à Sterpenich

n.c.

La province de luxembourg compte 30 éoliennes et cinq parcs en fonction

Le projet d’Electrabel à Sterpenich vient d’être autorisé pour trois mâts mais le développement de parcs éoliens suscite de nombreuses questions.

L’APERe, facilitateur éolien pour le compte de la Région wallonne, a réalisé le site eolien.be afin de réunir des informations scientifiques et techniques sur l’éolien. Récoltées auprès des différents organismes compétents, elles sont référencées et validées par le Service Public de Wallonie. Ce site donne des statistiques sur les parcs éoliens en Wallonie. Quelle est la situation en province de Luxembourg?

1

Parc autorisé: trois éoliennes à Sterpenich

La Région wallonne vient, en effet, de délivrer le permis à Electrabel pour ériger trois éoliennes à Sterpenich. Les travaux devraient débuter au printemps.

2

Parcs en recours:

Arlon et Houffalize

Le projet commun à Arlon et Messancy a du plomb dans l’aile. A la suite d’une levée de boucliers , un recours a, en effet, été introduit contre la construction, sur le territoire des deux communes, de sept éoliennes. “ Le collège a remis un avis négatif sur les voiries d’accès ”, précise André Perpète, l’échevin arlonais de l’énergie, mais la commune n’a, en la matière, pas de pouvoir de décision ”. Selon l’échevin, l’implantation d’éoliennes ne doit pas se faire de manière anarchique, au mépris de la qualité de vie des riverains. “ Il ne faut pas négliger l’impact paysager surtout dans une province touristique comme la nôtre ”, poursuit-il. “ Les nuisances, comme le bruit et les effets stroboscopiques, doivent, par ailleurs, être évitées. Cela dit, l’éolien peut trouver sa place en complément d’autres énergies renouvelables. ” Dans les communes de Houffalize-Gouvy, la demande de Vents d’Houyet a, on le sait, été refusée. Elle portait sur la construction de trois mâts côté Houffalize et de deux côté Gouvy. Un recours a été introduit.

3

Parcs en fonction: cinq

dans la province

Actuellement, dans notre province, cinq parcs sont fonctionnels. Le dernier à avoir été mis en fonction est situé à Halconreux, dans la commune de Gouvy. Il compte cinq mâts. Les quatre autres fonctionnent à Flamierge (6), Sainte-Ode (6), Villeroux-Vaux-sur Sûre (6) et Bourcy (7).

4

Parc en attente de

permis: six projets

Des dossiers en sont au stade de la demande de permis. Ainsi, à Fauvillers, Florenville, Erezée, Vielsalm, Steinbach, Sommerain-Montleban, les opérateurs attendent le feu vert de la Région.

5

Parcs à l’étude: une

dizaine de localités

Une étude d’incidence est en cours dans une dizaine d’autres localités. Parmi celles-ci, Bellefontaine, Tintigny, Marche-en-Famenne, Habay et Vaux-sur-Sûre.

(La Meuse Luxembourg).

05/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

la meuse2.jpg

Vielsalm: un (glacial) week-end de glisse

 

Photo David Martin

Les pistes de ski de La Baraque de Fraiture (Vielsalm) ont ouvert durant le week-end. Le froid glacial et la couche de neige vraiment très mince – entre 5 et 10 centimètres – n’ont pas dissuadé les fanas de sports d’hiver

Rédaction en ligne

Publié le 05/02 à 18h55

“ Les conditions n’étaient pas optimales pour pratiquer le ski, mais le soleil a permis de supporter le froid ”a souligné, en fin de journée, Michel Detaille, directeur du centre Adeps. “ La demande était plus importante pour le ski alpin. La location de ski de fond était ouverte également mais ils y étaient peu nombreux car l’épaisseur de la couche était très variable. ” Les pistes de ski salmiennes ont ouvert, pour la première fois de la saison, le 17 décembre dernier. Elles étaient restées praticables pendant cinq jours.

On totalise jusqu’à présent sept jours de glisse. Michel Detaille attend avec impatience les nouvelles chutes de neige. Mais, ce ne sera pas pour tout de suite. Selon les derniers bulletins météo, le temps restera sec et très froid mais il ne neigera pas dans les prochains jours. Les pistes de ski seront fermées ce lundi.

(La Meuse).

04/02/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

Sudpresse

Coup de chaud annoncé sur les dépannages

<P>Quand la météo se refroidit, la température monte chez les garagistes... <CREDIT> JME</CREDIT> </P>

Quand la météo se refroidit, la température monte chez les garagistes...JME

n.c.

wapi nos voitures n’aiment pas trop les grands froid
Dans la région, les professionnels ont fait leur stock de batteries, dégivrant et pneus hiver...

Les dépanneurs comme Touring ou VAB sont sur la brèche mais ils l’assurent: de toute la région wallonne, c’est notre bonne Wallonie picarde qui jouit du climat le plus tempéré et où nos autos ont le moins à craindre des rigueurs de l’hiver. Cela ne dispense pas les automobilistes de prendre quelques précautions vu les froids polaires annoncés...

On suppose que vous avez déjà protégé votre compteur d’eau et vos plantes fragiles restées à l’extérieur, sinon faites-le vite... Car la météo confirme que la chute du thermomètre enregistrée depuis la fin de la semaine dernière va se poursuivre. On prévoit des températures qui ne remonteront plus au-dessus du zéro et qui se cantonneront entre -4 et -11 o dès ce jeudi. Et cela ne variera que modérément d’ici le début de la semaine prochaine.

C’est l’annonce de problèmes en perspective pour les automobilistes qui ont tendance à croire que la fiabilité de leur voiture est un fait acquis. Les garagistes, dépanneurs et autres vendeurs de matériel automobile savent qu’il n’en est rien...

Chez VAB, société d’assistance dépannage, Thierry Noyon, le responsable opérationnel, confirme que son personnel est en alerte. Il a déjà enregistré une augmentation de 20 à 30 % des demandes d’interventions depuis le week-end dernier. Les effectifs de patrouilleurs ont ainsi été doublés en prévision d’une fin de semaine agitée. Par ailleurs, le stock de véhicules de remplacement a été augmenté pour faire face aux plus grosses pannes, voire aux accidents.

Pour le Hainaut, ils sont cinq patrouilleurs à assurer en moyenne de 60 à 70 interventions par jour en temps normal, de Mouscron à Charleroi... Ils travaillent par pause et le service est assuré 24h sur 24.

Freddy Warrand est l’un d’eux et, pour lui, le “ coup de feu ” du froid a déjà commencé depuis le week-end dernier. Difficile d’ailleurs de ne pas le déranger en plein dépannage... “ Ça n’arrête pas! C’est batteries, batteries, batteries... Et ça va s’aggraver puisqu’on annonce des -10 degrés. Je suis sûr qu’on va devoir tripler nos interventions et ce sera encore pire s’il y a de la neige... ”.

On suppose que quand il doit dépanner une voiture dans un matin glacial, il se console en pensant à ses collègues de l’est du pays: “Je leur téléphone régulièrement et, à Liège, Vielsalm ou Luxembourg, les conditions sont bien plus rudes qu’ici... ”.

Le son de cloche est le même chez Touring où les dispositions ont également été prises pour faire face à un afflux d’appels à l’aide dès cette fin de semaine.

Chez “ Auto 5 ” à Froyennes, les rayons du magasin d’accessoires automobiles ont été largement approvisionnés en dégivrant, antigel, grattoirs et même chaînes... En promotion: un écran à placer sur le pare-brise qui évitera la pénible corvée matinale du grattage: 5,90 € au lieu de 10,90...

Toujours chez Auto 5, mais du côté du garage où s’accumule déjà un tas de batteries hors d’usage, le chef d’atelier, Vincent Brollo, est serein: “ Oui, on voit la différence: on a noté une augmentation des réparations avec la chute des températures. Des problèmes de batterie essentiellement. Mais nous sommes prêts: nous avons du stock... ”.

Quand la météo se refroidit, la température monte chez les garagistes...JME

(La Meuse Luxembourg).

31/01/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

 

la meuse2.jpg

“ La grève fait des victimes collatérales ”

<P>“ Mieux vaut sanctionner lors des élections ”. <CREDIT> D.M.</CREDIT> </P>

“ Mieux vaut sanctionner lors des élections ”.D.M.

n.c.

L’avocat Christophe Bleret (Vielsalm)

Avocat, Me Christophe Bleret habite Vielsalm et travaille à Liège. La grève de ce lundi va lui poser quelques soucis mais il pense surtout aux justiciables qu’il appelle les victimes “ collatérales ” de cette journée d’action.

En ce qui me concerne lors d’une journée comme celle-ci, je me lève environ une heure plus tôt car quoi qu’il arrive je dois aller à Liège. Je veux être sûr de pouvoir y être. Il est certain que si je devais aller plaider à Neufchâteau, le risque d’être bloqué serait quand même moindre ” explique Christophe Bleret. Son épouse, qui travaille au Grand-Duché, sera vite dans le pays voisin -qui ne fait pas grève- en y entrant par le nord (Troisvierges). Elle y a des rendez-vous fixés de longue date. Quant aux trois enfants du couple, âgés de 6 à 10 ans, ils seront heureusement pris en charge par les grands-parents. “ Pour moi, cela ne pose donc pas de gros problèmes. Mais je pense aux gens qui ont des affaires fixées au tribunal ce lundi. Pour les audiences, on ne sait pas vraiment ce qui va se passer ce jour. On est un peu dans l’inconnu. Lors de la dernière grève du genre, un collègue est resté bloqué à Charleroi et on a bien dû reporter l’affaire dans laquelle il devait plaider. On peut toujours aussi tomber sur un greffier ou quelqu’un d’autre qui fait grève... ” explique l’avocat.

Il prend l’exemple du Tribunal de police de la Cité Ardente: “ Entre le moment où l’affaire est introduite et la date où elle est prise, le délai est de six mois. Si, pour une raison ou une autre, le dossier est reporté, on repart pour six mois. Or il y a des personnes qui attendent de l’argent. Parfois cela peut se chiffrer en milliers d’euros ”. Christophe Bleret fait partie de ceux qui ne sont pas du tout convaincus de l’utilité d’une telle grève: “ Il aurait mieux valu forcer le passage pour être entendus au moment de la constitution du gouvernement ”.

Lui qui emmènera une liste d’ouverture (intérêts communaux), aux prochaines communales, se fait plus politique: “ Les syndicats pensent que le PS les a lâchés pour avoir un premier ministre. Maintenant c’est la révolte. Les petites gens voient bien que c’est chez eux que cela va frapper fort. Ce qui n’empêchera pas le PS d’accroître son score aux prochaines élections...

Pour Me Bleret, la meilleure façon de marquer son désaccord c’est de l’exprimer lors des scrutins...

“ Mieux vaut sanctionner lors des élections ”.D.M

(La Meuse Luxembourg)

Revue de presse sur Vielsalm.

la meuse2.jpg


Vielsalm: Claudy Manfredini chantera “ Let’s dance ” de Bowie à The Voice

 

Claudy sera opposé à Simon Fosséprez.

n.c.

L’émission “ The Voice Belgique ” se poursuit, sur la RTBF, avec les duels. Ce mardi, Claudy Manfredini devra chanter “ Let’s dance ” de Bowie.

L’émission “ The Voice Belgique ” se poursuit, sur la RTBF, avec les duels. Le principe? Chaque coach fait s’opposer deux (voire trois) de ses poulains sur une chanson. Au terme de celle-ci, il n’en garde qu’un. Huit duels sont diffusés ce mardi. Sur le ring, Claudy Manfredini, 53 ans, de Grand-Halleux (Vielsalm). Rencontre avec le Salmien à la voix d’or.

>Pourriez-vous nous rappeler qui est votre coach?

La chanteuse Lio. Lors des “ Blind Auditions ”, ces auditions à l’aveugle, j’ai interprété la chanson d’Edith Piaff “ La vie en rose ”. Lio mais aussi Joshua se sont retournés. J’ai choisi Lio car j’apprécie son univers musical. L’équipe se compose de 15 talents.

J’ai eu l’occasion de faire la connaissance de mes co-équipiers dans une salle de spectacle à Bruxelles. L’ambiance était bonne. J’ai senti moins de rivalités qu’à “ Star ce soir ”, l’émission de RTL à laquelle j’avais participé avec ma fille Jessica en 2000.

>Quelle chanson avez-vous choisie pour le duel?

Disons que nous n’avons pas vraiment pu choisir. Tout d’abord, un test a été fait avec 10 chansons accompagnées par Alec Mansion. Au terme de celui-ci, la chanson de Jacques Brel “ Quand on n’a que l’amour ” m’a été attribuée. J’étais enchanté. J’ai répété à la maison pour être au top.

Une semaine plus tard, je suis retourné à Bruxelles où j’ai appris que je serais opposé à Simon Fosséprez de Bois de Villers sur la chanson “ Let’s Dance ” de David Bowie. J’ai été à la fois surpris et déçu car je ne parle pas un mot d’anglais!

Prolongez l’interview dans La Meuse Luxembourg de ce mardi.

(La Meuse Luxembourg)

29/01/2012

Revue de presse sur Vielsalm.

la meuse2.jpg


“Plus assez de temps pour Vielsalm ”

<P>Elle quitte le conseil communal mais pas la section locale du MR. <CREDIT> </CREDIT> </P>

Elle quitte le conseil communal mais pas la section locale du MR.

n.c.

ENTRETIEN: Dominique Offergeld conseillère communale démissionnaire à Vielsalm Les grandes manœuvres se poursuivent à la section locale du MR Vielsalm dans la perspective des élections communales. Après le rapprochement avec l’avocat Christophe Bleret, le MR local donne, à présent, de la visibilité à son président, Pierre Bodson. Celui-ci fera, en effet, son entrée au conseil dans les prochaines semaines. Dominique Offergeld lui cède sa place. Elle a annoncé sa démission, en tant que conseiller, jeudi soir, à l’issue du conseil communal.

Pourquoi démissionnez-vous?

“ Je suis directrice financière chez Ores. Mes fonctions ne me laissent plus le temps suffisant pour me consacrer pleinement à la commune de Vielsalm et à ses concitoyens. ”

Pas facile de concilier vos fonctions chez Ores et au conseil communal?

“ Il est vrai que, en qualité de directrice financière, je travaille avec les communes de l’ensemble de la Région. Je suis, par conséquent, en contact avec les bourgmestres de la province de Luxembourg. Cela dit, il n’y a pas de conflit d’intérêt. Je ne participe pas au vote sur les dossiers liés à Sofilux et à Interlux. Pas plus sur ceux qui concernent IDELux où mon époux, Georges Cottin, est conseiller général.

Pourquoi, dès lors, ne terminez vous pas votre mandat?

“ Je ne serai pas candidate aux élections d’octobre, pour les raisons que je viens d’énoncer, et je veux donner l’occasion à mon suppléant, en l’occurrence, Pierre Bodson, d’exprimer lui-même ses idées et ses projets pour Vielsalm. Il sera pendant quelques mois le porte parole du groupe, au même titre que les deux autres conseillers de la liste, Antoine Becker et Pascal Zinnen.

Quel regard portez-vous sur votre action dans l’opposition?

“ J ’ai été échevine pendant six ans. En Collège, les choix se font de manière collective et la gestion des projets est enthousiasmante. Même si, dans l’opposition, le boulot est moins stimulant et dynamique, je l’ai pris à cœur. J’ai toujours travaillé de manière constructive. La majorité actuelle essaie de gérer le quotidien mais j’ai l’impression qu’elle manque de vision à long terme. ”

Vous quittez définitivement la scène politique?

“ Absolument pas! Je ne quitte pas la section locale du MR où je suis animatrice politique. Je me représenterai, peut-être, aux élections quand je serai pensionnée. Mais à 48 ans, ce n’est pas encore pour tout de suite… ”

Nadia Lallemant

journaliste

Elle quitte le conseil communal mais pas la section locale du MR.

(La Meuse Luxembourg).